Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/11/2009

10 octobre 2009 - A la découverte du Sénégadès

Cette fois-ci, Rémi Chabbert et Jean Louis Fabre avaient décidé de nous faire découvrir le Sénégadès, entendez par là, la région de Sénégas. Nous ne savions pas encore que la visite s’articulerait autour de toutes les facettes du patrimoine qui, comme nous le définit quelque temps plus tard, Madame de Rouville, est l’ensemble de toutes les choses héritées de nos pères et de nos mères.

La valorisation des pommes du pays lacaunais

Pommes.JPGAprès un accueil bien réconfortant autour d’un petit déjeuner de bienvenue à Viane, la première facette de notre périple nous amena à découvrir le patrimoine agricole de la Montagne. Jean Marc THOUY nous apprit ainsi que la région des monts de Lacaune était, avant la 2ème guerre mondiale, la première région de Midi-pyrénées productrice de pommes. Chose étonnante me direz-vous mais où sont donc tous ces pommiers ? Et pourtant, en y regardant de plus près, effectivement, les pommiers sont là, tout autour de nous, en vergers, en bordure de chemin, arbres isolés, qui se déclinent sous la forme de plus de 150 variétés de pommes. L’initiative de J.M. THOUY a pour but de faire revivre ce patrimoine fruitier, non pas pour le tourisme, mais bien pour la production de jus de pommes bio, et ça marche : http://pomaseperots.fr

Notre Dame de Tournadous

L’église de Notre Dame de Tournadous constituait la seconde étape, l’étape culturelle qui nous a permis d’évoquer et d’écouter le chanteur et conteur occitan Landou, dont la tombe se trouve dans le cimetière qui jouxte l’église. Un participant nous rappelait l’anecdote de l’abbé Rouanet concernant l’origine du nom des Sénégas et Tournadous:
" Neuf jeunes se baignaient dans la rivière Gijou toute proche lorsque, par suite d’un orage en amont de la rivière, les eaux les emportèrent. Sept d’entre eux se noyèrent et deux purent revenir sur la berge. D’où cette phrase en occitan : Set negas e tourna dous Prononcer “sénégas et tournadous” qui signifie en français : sept noyés et retournés, deux. "

Sénégas et l'association La Pourtanelle

LaPourtanelle.JPG

Le hameau de Sénégas, avec les restes du château vieux, du château neuf, des remparts et de la porte seigneuriale dite la Pourtanelle, constituaient le fleuron architectural de notre découverte du patrimoine Sénégadès. L’association la Pourtanelle avait bien fait les choses pour nous faire entrevoir l’intérêt historique de ce site dont les origines remontent à la nuit des temps. Les premiers écrits mentionnant son nom datent du XIIème siècle, propriété de la famille De Sénégas, comme nous le contera Maître Cognard, et jusqu’au XIXème siècle, il appartiendra à de très grandes familles.

Le maquis de Vabre

Enfin, nous avons pu revivre la mémoire du maquis de Vabre grâce à Monsieur Guy de Rouville dit Pol Roux durant la Résistance, et à son épouse qui représentent le patrimoine vivant de cette période historique. Dans un premier temps, Madame de Rouville nous a défini ce qu’était la Résistance et le Maquis. Il s’agissait avant tout d’une manière de s’exprimer et de se révolter avant de devenir une lutte armée contre l’occupant. Drapeau fanion français et drapeau américain en main, Madame de Rouville contait avec une certaine émotion, la visite que venait de lui faire la famille d’un soldat américain mort pour la France dans le maquis de Vabre. Notre guide pour le musée du maquis fut M. Guy de Rouville, commandant la section du maquis. Avec de très nombreux détails et photographies à l’appui, il nous a raconté comment s’étaient déroulées les opérations de 1939 à 1944 :

MrDeRouville.JPGMmeDeRouville.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • la défaite de 1940
  • les premières manifestations dites de Résistance
  • la constitution du maquis
  • les premiers réfugiés
  • les parachutages alliés
  • les actions militaires
  • la prise de Castres

etc ...

Après plus de deux heures d’explications, nous avons dû nous résoudre à quitter ces deux singuliers personnages. Et je dois dire qu’une bonne partie de l’assemblée, dont je fais partie, serait bien restée quelques instants de plus à leur écoute: http://maquisdevabre.free.fr/

Le château de Lacaze

Mais la journée se terminait agréablement sur le seuil du château de Lacaze en cours de restauration où nous attendait toute l’équipe organisatrice pour une collation de fin de journée. Nous reviendrons bien volontiers dans le Sénégadès.

Lacaze.JPG

Texte et photos: Christophe EDO