Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2011

Sortie à Alban-Teillet-Rayssac : le Tarn des collines

Le CRPR vous invite à découvrir la région d’Alban à Teillet le Samedi 3 septembre 2011, au cœur des collines du Tarn, qui regorgent, comme beaucoup d’autres régions, de nombreux trésors.

Le sculpteur Pierre Paul LACLAU nous a laissé un patrimoine religieux unique dont on trouve des exemplaires dans les monts de Lacaune. Mais c’est dans la petite église de Saint Jean de Lacalm, près d’Alban, classée monument historique depuis 1959, que l’on peut admirer la globalité de son talent.

Seconde étape de notre odyssée, le château de Grandval (Teillet) dont les ruines s’élèvent tel un vaisseau de pierre, au milieu du lac de Razisse. On ne se doute pas que ce château était sans doute le plus beau du département, du moins en ce qui concerne son mobilier intérieur. Incendié par une colonne allemande le 21 juin 1944, il ne nous reste qu’à imaginer la grandeur de ce lieu au cœur d’un site romantique préservé.

chateau,grandval,teillet,tarn,tresor,patrimoine,peril


A Rayssac, où nous prendrons le repas de midi, nous évoquerons le passé industriel de la région dont les mines, essentiellement de spath-fluor, ont permis pendant des décennies, le maintien d’un essor continu des communautés environnantes.

De retour à Alban, nous renouerons avec la décoration religieuse qui a débuté ce circuit pour contempler les peintures de Nicolaï GRESCHNY dans l’église paroissiale d’Alban.

Renseignements et inscriptions avant le 20 août 2011 auprès du CRPR
Montant de la participation au frais : 25 euros

13/09/2010

11, 18 et 19 septembre 2010 - Le patrimoine en fête

Trois journées seront nécessaires pour la fête du patrimoine dans les monts de Lacaune.

11 septembre 2010 - Salle du petit train à Murat-sur-Vère - Le tour de France de 14 h à 17 h

Murat 2.jpgAndré ROQUE vous entraînera sur les traces des différents passages du tour de France dans les monts de Lacaune. A une époque où les coureurs prenaient le temps de s'arrêter en plein centre du village pour se ravitailler, les habitants avaient alors le temps d'immortaliser les héros du tour. Des noms, des évènements aussi, comme la chute de Robic en 1953, des photos, des films ...

Ci-contre, un coureur anonyme se ravitaille à Murat, en 1953

18 septembre 2010 - Salle Jean Baptiste CAVAILLES, Rieumontagné à Nages - Les après midi du patrimoine

De 11 h à 12 h 30

  • Un fait divers tragique à Viane en 1807
    par Jean Louis FABRE.
  • 2 personnages marquants dans les années 50 à Lacaune
    par Remi CHABBERT.
  • Etats des thèmes de recherches des adhérents
    par Robert PISTRE.

de 14 h à 17 h

  • Le crime de Bétirac (commune de Nages) en 1833 
    par Evelyne BOUSQUET.
  • Initiation à la généalogie
    par Louis PARIS.
  • Les déclarations de défrichage à Nages en 1819
    par Alain ROBERT.
  • La mémoire juive dans les Monts de Lacaune.
    Conférence de Jacques FIJALKOW

19 septembre 2010 - Salle de la mairie à La Salvetat sur Agoût - Rencontre généalogique des monts de Lacaune

Les généalogistes seront à votre écoute pour vous renseigner sur vos origines Salvetoises et globalement des monts de Lacaune. Louis PARIS, Evelyne BOUSQUET, Guy THOMAS, Monique RUL, Christian ODWA, Pierre Jean SCHNITZER, Jean Marie BROSSIER, pour ne citer qu'eux, vous aideront à commencer ou compléter vos arbres généalogiques.

Affiche La Salvetat.jpg

A noter que pour l'occasion, Jean CALAS, Louis CALAS et jean Louis AZAIS ont réalisé un relevé complet des mariages de l'état civil de La Salvetat de 1793 à 1911, relevé déjà en ligne sur http://muratsurvebre.free.fr

Plan-salvetat.JPG

Une exposition de cartes postales anciennes, initiée par Claude RENAUD, permettra aux visisteurs de se rendre compte de l'évolution des paysages de notre montagne.

Vous trouverez le plan de la ville de La Salvetat sur Agoût et l'emplacement de la mairie en cliquant sur la carte ci-contre.

Pour toute ces activités, pas d'inscription nécessaire. Venez nombreux.

16/10/2007

Fraïsse sur Agoût - 13 actobre 2007

Pailher de Prat Alaric

En cette belle journée du mois d'octobre, une vingtaine de membres du centre de recherches du patrimoine de Rieumontagné s'était déplacée à Fraïsse. Accueillis et guidés par madame MATHIEU, maire de Fraïsse, nous sommes partis à la découverte du pailher de Prat-Alaric.

medium_IMG_9012.JPG
Constrution traditionnelle des monts de Lacaune 

Ce pailher couvert de branches de genêts fait 38 mètres de long. "En fait, dans la conception du bâtiment, il est prévu de pouvoir supprimer un pignon pour le prolonger encore et encore.", nous explique notre guide. Au rez-de chaussée c'était l'étable et à l'étage, la grange. Il existe peu de pailhers dans nos montagnes aussi bien préservés que celui du Prat d'Alaric.

Menhir à rainures profondes de Picarel
 
A quelques centaines de mètres de là, se cache au milieu de la forêt le menhir à rainures de Picarel. Alain ROBERT, intarrissable sur le sujet, nous a expliqué la particularité de cette variété de menhirs humanisés: "Il y en a simplement une poignée comme celui-ci qui présentent en leur sommet une rainure profonde de 5 à 7 centimètres."
medium_IMG_9016.3.JPG
Menhir à rainures profondes de Picarel 

La fonction mais aussi la méthode pour réaliser cette rainure reste un mystère mais cette rainure est bien d'origine et non une tentative "récente" de débiter ce bloc de granit. Par contre, une entaille en forme de cercle parfait en son sommet facial montre une tentative de découpe pour en faire une meule.

Le village de Fraïsse

De retour à Fraïsse, Madame MATHIEU a vanté les trésors architecturaux de son village et sa volonté de le mettre en valeur par des opérations de décrepissage des façades pour laisser apparaître les vieilles pierres: "On aimerait bien s'occuper du clocher mais celà coûte tellement cher."

medium_IMG_9019.JPG
Le clocher de Saint jean de Fraïsse 

Mais l'action de la municipalité ne s'arrête pas là. Fraïsse gagne tous les ans des prix pour le fleurissement de son village mais ce que l'on connaît moins, c'est son système de chauffage communal au bois. En effet, tous les bâtiments communaux mais aussi une vingtaine de particuliers profitent du circuit hydrolique d'eau chaude qui parcourt le village, une eau chauffée par une chaudière à bois. Et ça marche !

20/08/2007

Coordonnées du CRPR - Le logo

Centre de recherches du patrimoine de Rieumontagné
Ferme de Rieumontagné
81320 Nages

Tél: 05.63.37.12.29
Fax:

Site internet:
http://rieumontagne.free.fr 

 
medium_crpr.JPG
Cultiver ses racines - Transmettre les savoirs - Sauvegarder un patrimoine