Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/10/2007

Fraïsse sur Agoût - 13 actobre 2007

Pailher de Prat Alaric

En cette belle journée du mois d'octobre, une vingtaine de membres du centre de recherches du patrimoine de Rieumontagné s'était déplacée à Fraïsse. Accueillis et guidés par madame MATHIEU, maire de Fraïsse, nous sommes partis à la découverte du pailher de Prat-Alaric.

medium_IMG_9012.JPG
Constrution traditionnelle des monts de Lacaune 

Ce pailher couvert de branches de genêts fait 38 mètres de long. "En fait, dans la conception du bâtiment, il est prévu de pouvoir supprimer un pignon pour le prolonger encore et encore.", nous explique notre guide. Au rez-de chaussée c'était l'étable et à l'étage, la grange. Il existe peu de pailhers dans nos montagnes aussi bien préservés que celui du Prat d'Alaric.

Menhir à rainures profondes de Picarel
 
A quelques centaines de mètres de là, se cache au milieu de la forêt le menhir à rainures de Picarel. Alain ROBERT, intarrissable sur le sujet, nous a expliqué la particularité de cette variété de menhirs humanisés: "Il y en a simplement une poignée comme celui-ci qui présentent en leur sommet une rainure profonde de 5 à 7 centimètres."
medium_IMG_9016.3.JPG
Menhir à rainures profondes de Picarel 

La fonction mais aussi la méthode pour réaliser cette rainure reste un mystère mais cette rainure est bien d'origine et non une tentative "récente" de débiter ce bloc de granit. Par contre, une entaille en forme de cercle parfait en son sommet facial montre une tentative de découpe pour en faire une meule.

Le village de Fraïsse

De retour à Fraïsse, Madame MATHIEU a vanté les trésors architecturaux de son village et sa volonté de le mettre en valeur par des opérations de décrepissage des façades pour laisser apparaître les vieilles pierres: "On aimerait bien s'occuper du clocher mais celà coûte tellement cher."

medium_IMG_9019.JPG
Le clocher de Saint jean de Fraïsse 

Mais l'action de la municipalité ne s'arrête pas là. Fraïsse gagne tous les ans des prix pour le fleurissement de son village mais ce que l'on connaît moins, c'est son système de chauffage communal au bois. En effet, tous les bâtiments communaux mais aussi une vingtaine de particuliers profitent du circuit hydrolique d'eau chaude qui parcourt le village, une eau chauffée par une chaudière à bois. Et ça marche !