Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/09/2017

Publication: Murat en chroniques (1904-1923)

 

Murat en chroniques est le précieux témoignage d'une vie ayant traversé la quasi-totalité du vingtième siècle (1904-1996), avec toute l'enfance et la jeunesse à  Murat-sur-Vèbre.

Les récits vivants de Mamie Juliette, consignés sur des cahiers d'écoliers, nous font revivre ses souvenirs, les meilleurs comme les pires, et dressent sans concession les portraits de ses connaissances.

Avec elle, le lecteur revisite l'école des années 1910, redécouvre des métiers aujourd'hui disparus, les conditions de vie au quotidien autour de la Grande Guerre, l'évolution des moyens de transport depuis la charrette et la diligence, jusqu'à  l'arrivée, en direct, du Petit Train à  Murat-sur-Vèbre.

Mémoire de sa vie, ses écrits, destinés avant tout à sa famille mais proposés désormais à  tous, nous transportent dans un monde que les plus jeunes ne sauraient imaginer.

C'est l'histoire vraie d'une personne attachante qui ne peut laisser indifférent.

Murat en chroniques.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 10€ (frais de port 3€ en sus)

 

27/08/2017

Publication:Les écrits de l’abbé Martial Bouïsset sur nos origines celtiques

Cet ouvrage reproduit des travaux de l'abbé Martial Bouïsset sur les origines celtiques de notre région. Ces travaux ont le mérite d'exister. Elles ont des aspects de témoignage sur l'histoire de la Pierre Plantée par exemple. Elles sont aussi la trace de la grande imagination de l`auteur avec des conclusions contestables.

Cette préoccupation des origines gauloises recoupe celle de son époque avec les fouilles ordonnées par Napoléon III autour de l'oppidum du Mont_Auxois (Alésia) et de la remise en honneur de Vercingétorix.

Martial Bouïsset est le frère du colonel Bouïsse, auteur de la célèbre Galette des Saint-Cyriens et des Légendes des Monts de Lacaune.

abbe Bouisset.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 7€ (frais de port 3€ en sus)

15/07/2017

Publication: La famille Moziman à Lacaune

L'histoire de la famille Moziman commence en ce jour de l'année 1793 où Daniel Moziman (1764 - 1843) débarqua à Lacaune, venant de sa Suisse natale, pour répondre à un appel de son Eglise qui cherchait un pasteur. Il y resta jusqu'à sa mort, ayant traversé la période révolutionnaire, contribué à la restructuration du consistoire au lendemain du Concordat (1802), à la construction du temple (1805). Par ses activités pastorales et consistoriales, il joua un rôle dans la mémoire protestante de la Montagne. Par son mariage avec une fille d'une des plus grandes familles protestantes de la région, les Galtier de Laroque, il se fit une place dans la société lacaunaise.

De ses descendants, une fille, Jeanne Rosalie, épousa un médecin, fils du député conventionnel Joseph Terral et fit son entrée dans une grande famille catholique de Lacaune. Un fils, Alexandre Frédéric, fut médecin, le deuxième, Adolphe Casimir, pasteur à Sablayrolles, puis à Lacaune. Tous deux épousèrent deux sœurs issues d'une autre grande famille protestante et des négociants, les Cabanes.

Des deux fils du pasteur Casimir Moziman, l'un, Paul (1834 - 1907), entra dans la marine et l'armée de terre. Il participa à la prise de Sébastopol (1855) et à la campagne du Mexique (1862 - 1867) et fut l'officier d'ordonnanœ du maréchal Bazaine. Il se maria deux fois et, à sa retraite, s'installa à Castres. Le deuxième, Louis Moziman (1840 - 1931), fut médecin à Lacaune et à Faugères (Hérault) d'où fut originaire son épouse.

Des trois enfants du deuxième mariage du lieutenant de vaisseau et colonel Paul Moziman, son fils aîné, Gaston Moziman (1897 - 1971), participa aux deux grandes guerres, fut ingénieur à l'EDF et avait passé la plus grande partie de sa vie à Toulouse.

Bernard Moziman, son fils, fit des études de théologie, séjourna durant trois ans dans un pays de l'Afrique australe (1970 - 1973) et, après un court ministère pastoral dans l'Eglise réformée de France, travailla dans une librairie de livres anciens de Paris.

Resté célibataire, il vit actuellement à Paris et fait parfois des séjours dans la Montagne, renouant ainsi avec ses origines.

Moziman.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 7€ (frais de port 3€ en sus)

24/06/2017

Publication : Les poilus de Murasson (Aveyron) morts pour la France

A la Première Guerre mondiale, nos villages étaient particulièrement frappés par la perte cruelle d'un grand nombre de leurs enfants partis défendre la patrie.

Lucien Alingrin a patiemment recherché tous les soldats natifs de la commune de Murasson (Aveyron) ou y résidant, qui ont donné leur vie pour défendre leur pays au cours de « La Grande Guerre ».

L`ouvrage de Lucien Alingrin est ainsi l’occasion de rappeler les souvenirs qui unissent les générations les unes aux autres.

Poilus Murasson.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 7€ (frais de port 3€ en sus)

 

06/06/2017

Publication : Les enfants de Barre morts pour la France (1914-1918)

Comme tous les villages de la Montagne, la commune de Barre a payé un lourd tribut à la défense de la patrie lors de la Première Guerre mondiale.

La plupart des mobilisés sont tombés sous le feu de l'ennemi, certains ont trépassé de blessures reçues au combat, quelques-uns sont décédés de maladie contractée en service.

Au total se sont vingt-huit enfants de Barre qui sont « Morts pour la France ››.

Francis VIDAL a patiemment recherché tous ces soldats natifs de la commune de Barre, ou y résidant, ou ayant un lien familial, qui ont donné leur vie pour défendre leur pays au cours de cette « Grande Guerre ››.

L'objectif de cet ouvrage est de raviver la mémoire de ces poilus, de leur entourage et de la sauvegarder en l'écrivant, afin que le souvenir de ces jeunes soldats qui ont payé de leur vie notre liberté, ne tombe complètement dans l'ignorance et l'oubli.

Enfants de Barre.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 10€ (frais de port 3€ en sus)

02/05/2017

Publication : Louis Millau (de Brusque et Boissezon de Matviel)

Et parmi tout ceux qui étaient envoyés dans ces camps de représailles, nombreux étaient nos camarades dirigés vers Rawa-Ruska, vers Treblinka, vers Siedlce, et puis un petit groupe de 400 fut dirigé vers le camp d’extermination de Minsk, vers le camp qu’on appelait le camp de la goutte d’eau parce qu’il n’y avait pas à manger. On donnait de l`eau polluée aux soldats pour qu’ils meurent plus lentement... ››

(Hommage de l’abbé LEGROS à Louis MILLAU et ses camarades, en 1980)

Louis Millau.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 14€ (frais de port 3€ en sus)

23/03/2017

Publication : La haute vallée du Gijou Gijounet - Viane

Le Gijou est une rivière du département du Tam, longue d’environ 50 km, qui prend sa source dans la commune de Lacaune au lieu-dit Lembas, et qui se jette dans l’Agout au Bouissas, commune de Vabre. Elle appartient au bassin de la Garonne et a un débit moyen de 4,63 m3/s.

Sur ses douze premiers kilomètres, elle parcourt une vallée encaissée et verdoyante, bordée  d`éperons rocheux et de prairies, qui s'évase à l'approche de la localité de Viane Pierre-Ségade, en traversant en particulier le site pittoresque de Gourp-Fumant.

Cet ouvrage propose une promenade en images le long de la haute vallée du Gijou, depuis le hameau Lembas jusqu’au village de Viane Pierre-Ségade. Il est le résultat de près de 40 ans de recherches patientes et passionnées par l’auteur. Les cartes postales anciennes reproduites dans cet ouvrage sont les plus représentatives de cette collection.

Pour les collectionneurs avertis, un inventaire est dressé à la fin de l’ouvrage.

Gijounet.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 10€ (frais de port 3€ en sus)

07/03/2017

Publication : La mémoire de Barre (Tarn) tome 1

   Chronologiquement, après le docteur Rascol de Murat (l822- 1909), Jules Lasaires (1882-1971) est la personne qui a le plus travaillé sur la mémoire locale, en particulier sur celle de son village natal, Barre.

   Photographe de talent, il a pris des clichés de Barre vers 1900, ce qui nous permet d'avoir le premier reportage photo de cette époque. Il a aussi interrogé les Anciens et fouillé toutes les archives, où il a fait un travail de Romain.

   Il laisse un travail monumental et il est heureux que son petit-fils, Jean-Pascal Lasaires ait repris tout ce qu'a laissé son grand-père. Ici, on trouvera un premier tome de ce travail.

Barre.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 12€ (frais de port 3€ en sus)

21/02/2017

Publication : Courriers et diligences des Monts de Lacaune

La fin du XIXe siècle et le début du XXe ont connu de nombreux bouleversements. Des habitudes ancestrales et des traditions centenaires ont été bouleversées par centaines. C'est le résultat de la Révolution industrielle amorcée sous Napoléon III. Dans notre région montagneuse, ce fut entre autre le développement des moyens de communications. Le calibrage des chemins et la création de lignes de courrier à cheval ou attelés vont permettre aux personnes, aux nouvelles et aux marchandises de circuler plus rapidement. C'était l'époque d’or des courriers et diligences dans les Monts de Lacaune. Cette période ne dura que quelques décennies car elle fut rapidement remplacée par l'arrivée du petit train et des véhicules automobiles.

courriers er diligences.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 6€ (frais de port 3€ en sus)