Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/09/2008

Sortie à Berlats et Espérausses

Samedi 13 septembre, le CRPR était invité à découvrir quelques lieux de la région de Berlats et Espérausses. Accueillis par M. MIALHE, actuel propriétaire du château d’Espérausses, les membres du CRPR ont écouté l’histoire du château et des environs contée par ce professeur de la faculté de droit de Montpellier. C’est ainsi que nous avons appris qu’Espérausses viendrait de l’appellation d’une ancienne église située près de cet endroit, Notre Dame de l’espérance.

92975dc634c363b88dad29bd9de88708.jpg

 

16b4d76673b5751d396c1dd0d534a50d.jpgAidé par quelques copies de documents collectées aux archives départementales, notre orateur nous a expliqué que le château de ses ancêtres se situait dans une enceinte fortifiée, sur une ancienne voie de communication très empruntée entre Brassac et Viane, toutes deux aujourd’hui disparues. Et c’est sur cette ancienne voie que s’est déroulée l’une des dernières batailles entre le duc de Rohan et les armées de Richelieu qui s’est terminée par la destruction et l’incendie des forteresses des seigneurs protestants qui se sont trouvées sur leur passage.

Aussi, du château de Calmels, détruit pendant les guerres de religion, nous ne verrons que de maigres vestiges qu'il aurait été bien difficile à deviner sans notre guide. Cependant, la surprise du jour nous y attendait avec la présentation d’un fusil considéré comme celui ayant appartenu au Maréchal Soult et laissé ici lors de sa fuite après la défaite de Napoléon en 1815.

3a84f2e4397e5f16b87df6963938d1a8.jpg

22b91bee52fb6271e33a1716bca268f4.jpgC’est ensuite le château de Camalières qui nous a été présenté par son actuel propriétaire. Intarissable sur l’histoire locale, le châtelain a expliqué à ses interlocuteurs les différentes phases de construction de sa demeure de style Elisabethain pour la dernière partie, l’origine des blasons imbriqués dans la façade, dont certains viennent du château de Lacaze.

 

Remontant vers le haut du hameau, l’église paroissiale de Camalières nous recevait avec une devise toute empreinte de piété :

  • Entendre la messe ne retarde pas
  • Faire l’aumone n’appauvrit pas
  • Bien d’autrui ne profite pas

Une devise qui trouvait toute sa justification lors de la visite de ce qui est probablement la plus ancienne construction religieuse de cette région. L’église de Saint-Jean del Frech, dont le clocher, carré à la base et circulaire à partir du premier étage est unique en son genre.

d14338c7d175a4ed5aea843fc560402a.jpg

 

L’intérieur de l’église, sobre et dépourvu de toute concession au modernisme invite les fidèles à la prière devant la statue de Saint-Jean. Cette statue est une copie d’un original du 16ème siècle, malheureusement volée en ce lieu en 1975 et sculptée à partir d’une photographie. La troisième phrase de la devise y trouvait là toute sa justification.

b705aa78f347e8d29da43a8418d5c7e8.jpg

 

Le CRPR remercie sincèrement Rémy CHABBERT et Jean Louis FABRE à l’initiative de cette superbe journée.

01/08/2008

Généalogie - rencontre le samedi 2 août 2008 à Nages

Pour la troisième année consécutive, le groupe des généalogistes de Murat-sur-Vèbre et de sa région organise une rencontre dans les monts de Lacaune. après la grnde cousinade ROQUE à Murat, après l'étude des FARENC et des FARENQ à Lacaune, nous nous retrouverons à Nages pour la présentation des relevés complets des registres de l'état civil de Nages de 1792 à 1907.

Le lieu de rendez-vous est la salle du Landas à Nages.
La rencontre aura lieu de 9 h à 18 h

Cette rencontre sera suivie par l'assemblée générale du Centre de Recherches du Patrimoine de Rieumontagné qui nous apporte son soutien logistique. Les personnes présentes pourront profiter de l'occasion pour consulter sur place les dernières publications du CRPR.

bd801512a8195aa521517fbdb14a43e1.jpg
Plan d'accès à la salle du Landas

 

Les généalogistes de Murat-sur-Vèbre
http://muratsurvebre.free.fr

 

 

16/10/2007

Fraïsse sur Agoût - 13 actobre 2007

Pailher de Prat Alaric

En cette belle journée du mois d'octobre, une vingtaine de membres du centre de recherches du patrimoine de Rieumontagné s'était déplacée à Fraïsse. Accueillis et guidés par madame MATHIEU, maire de Fraïsse, nous sommes partis à la découverte du pailher de Prat-Alaric.

medium_IMG_9012.JPG
Constrution traditionnelle des monts de Lacaune 

Ce pailher couvert de branches de genêts fait 38 mètres de long. "En fait, dans la conception du bâtiment, il est prévu de pouvoir supprimer un pignon pour le prolonger encore et encore.", nous explique notre guide. Au rez-de chaussée c'était l'étable et à l'étage, la grange. Il existe peu de pailhers dans nos montagnes aussi bien préservés que celui du Prat d'Alaric.

Menhir à rainures profondes de Picarel
 
A quelques centaines de mètres de là, se cache au milieu de la forêt le menhir à rainures de Picarel. Alain ROBERT, intarrissable sur le sujet, nous a expliqué la particularité de cette variété de menhirs humanisés: "Il y en a simplement une poignée comme celui-ci qui présentent en leur sommet une rainure profonde de 5 à 7 centimètres."
medium_IMG_9016.3.JPG
Menhir à rainures profondes de Picarel 

La fonction mais aussi la méthode pour réaliser cette rainure reste un mystère mais cette rainure est bien d'origine et non une tentative "récente" de débiter ce bloc de granit. Par contre, une entaille en forme de cercle parfait en son sommet facial montre une tentative de découpe pour en faire une meule.

Le village de Fraïsse

De retour à Fraïsse, Madame MATHIEU a vanté les trésors architecturaux de son village et sa volonté de le mettre en valeur par des opérations de décrepissage des façades pour laisser apparaître les vieilles pierres: "On aimerait bien s'occuper du clocher mais celà coûte tellement cher."

medium_IMG_9019.JPG
Le clocher de Saint jean de Fraïsse 

Mais l'action de la municipalité ne s'arrête pas là. Fraïsse gagne tous les ans des prix pour le fleurissement de son village mais ce que l'on connaît moins, c'est son système de chauffage communal au bois. En effet, tous les bâtiments communaux mais aussi une vingtaine de particuliers profitent du circuit hydrolique d'eau chaude qui parcourt le village, une eau chauffée par une chaudière à bois. Et ça marche !

16/09/2007

Arifat (Tarn) - Un château en péril

Arifat - Château du XIIIème au XVIIème siècle (remanié au XIXème)
Ce samedi 15 septembre 2007, le CRPR avait rendez-vous avec les associations de sauvegarde du patrimoine de Montredon-Labessonnié et d'Arifat. Le site du château d'Arifat demeure debout dominant les cascades du même nom, site naturel et protégé.

medium_IMG_8964.JPG


Michel FLOUR nous a conté l'histoire du château, nous vantant les trésors cachés et inaccessibles, tels que les blasons des seigneurs et autres cheminées. Président de l'association de sauvegarde ASPA, il tente avec quelques bénévoles de sauver ce qui peut l'être depuis que ce domaine a été racheté par la mairie en 2001. Mais le nouveau propriétaire, la petite commune de Saint Paul d'Arifat, avec ces 160 habitants, n'arrive pas à trouver les subventions indispensables pour les travaux d'urgences. Car ce château est aujourd'hui en grand danger. 

Si on ne fait rien, le toit va tomber!
Nous ne sauverons que la façade!

se désolent les membres de l'ASPA tout en se félicitant du travail accompli depuis 6 ans pour extraire ce joyau architectural tarnais de l'amas de ronces qui l'avait envahi.

ASPA (Association pour la sauvegarde et la promotion du site d’Arifat)
Michel Flour
Tél. 05 63 75 14 40

 

Montredon-Labessonié - Notre Dame de Ruffis

medium_IMG_8956.2.JPGDans la matinée, c'est l'association ASPER qui nous a fait découvrir le travail de restauration très réussi de la chapelle Notre Dame de Ruffis et les vestiges de la tour attenante à la chapelle près de Montredon-Labessonié. Là aussi, la passion des membres de l'ASPER est visible dans les paroles de son mandataire.
La légende raconte:

Celui qui fait sonner la cloche 3 fois,
se marie dans l'année!

Avis aux amateurs !

ASPER (Association pour la Sauvegarde et la Promotion de l'Ensemble de Ruffis)
Mr RIVES

Té: 05 63 59 09 48

20/08/2007

Coordonnées du CRPR - Le logo

Centre de recherches du patrimoine de Rieumontagné
Ferme de Rieumontagné
81320 Nages

Tél: 05.63.37.12.29
Fax:

Site internet:
http://rieumontagne.free.fr 

 
medium_crpr.JPG
Cultiver ses racines - Transmettre les savoirs - Sauvegarder un patrimoine