Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/07/2018

Publication : En 1820 empoisonnement à l’arsenic à Naujac

En 1820, il y avait une famille Bernard Théron à Naujac (commune de Nages).

Dans cette famille le père était sous l'emprise de la boisson, ce qui entraînait des disputes familiales avec sa femme et son fils aîné. Et ce d'autant plus que cela entraînait le père dans des dépenses jugées illégitimes.

Le 26 octobre 1820, un drame éclate, le père meurt dans la nuit qui suit dans d'atroces souffrances. Rapidement la famille est soupçonnée de l'avoir empoisonné.

Une autopsie est opérée le 5 novembre et les trois médecins commissionnés pour cela trouvent des traces d'arsenic dans l'estomac. Ces trois médecins sont des notables de l'époque déjà rencontrées dans le travail de mémoire: ]ean François Terral, fils du conventionnel de Lacaune, Frédéric Moziman, fils du pasteur Daniel Moziman et Pierre Louis Jamme, futur maire de Nages.

Le fils et sa mère sont soupçonnés. Aucun n'avoue. Cela amène les juges à recueillir le maximum de témoignages et à interroger tous les vendeurs potentiels d'arsenic.

Aussi ce dossier donne une véritable tranche de vie à cette époque. Pour connaître le suite, il ne reste qu'à se parcourir cet ouvrage.

Empoisonnement à Naujac.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 8€ (frais de port 3€ en sus)

Écrire un commentaire