Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/07/2017

Publication: La famille Moziman à Lacaune

L'histoire de la famille Moziman commence en ce jour de l'année 1793 où Daniel Moziman (1764 - 1843) débarqua à Lacaune, venant de sa Suisse natale, pour répondre à un appel de son Eglise qui cherchait un pasteur. Il y resta jusqu'à sa mort, ayant traversé la période révolutionnaire, contribué à la restructuration du consistoire au lendemain du Concordat (1802), à la construction du temple (1805). Par ses activités pastorales et consistoriales, il joua un rôle dans la mémoire protestante de la Montagne. Par son mariage avec une fille d'une des plus grandes familles protestantes de la région, les Galtier de Laroque, il se fit une place dans la société lacaunaise.

De ses descendants, une fille, Jeanne Rosalie, épousa un médecin, fils du député conventionnel Joseph Terral et fit son entrée dans une grande famille catholique de Lacaune. Un fils, Alexandre Frédéric, fut médecin, le deuxième, Adolphe Casimir, pasteur à Sablayrolles, puis à Lacaune. Tous deux épousèrent deux sœurs issues d'une autre grande famille protestante et des négociants, les Cabanes.

Des deux fils du pasteur Casimir Moziman, l'un, Paul (1834 - 1907), entra dans la marine et l'armée de terre. Il participa à la prise de Sébastopol (1855) et à la campagne du Mexique (1862 - 1867) et fut l'officier d'ordonnanœ du maréchal Bazaine. Il se maria deux fois et, à sa retraite, s'installa à Castres. Le deuxième, Louis Moziman (1840 - 1931), fut médecin à Lacaune et à Faugères (Hérault) d'où fut originaire son épouse.

Des trois enfants du deuxième mariage du lieutenant de vaisseau et colonel Paul Moziman, son fils aîné, Gaston Moziman (1897 - 1971), participa aux deux grandes guerres, fut ingénieur à l'EDF et avait passé la plus grande partie de sa vie à Toulouse.

Bernard Moziman, son fils, fit des études de théologie, séjourna durant trois ans dans un pays de l'Afrique australe (1970 - 1973) et, après un court ministère pastoral dans l'Eglise réformée de France, travailla dans une librairie de livres anciens de Paris.

Resté célibataire, il vit actuellement à Paris et fait parfois des séjours dans la Montagne, renouant ainsi avec ses origines.

Moziman.jpg

Publication en vente au CRPR au prix de 7€ (frais de port 3€ en sus)

Écrire un commentaire