Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/11/2016

Publication: Mes souvenirs de réfugiée chez mes grands parents

   Jacqueline Viala-Gayraud est née en 1936 à Béziers. Son père étant fait prisonnier en juin 1940, la petite fille est envoyée chez son grand-père, Henri Gayraud de Plos, où elle reste jusqu’après la Libération.

   La petite fille a ainsi pu découvrir la vie de la montagne dans cette période et la décrire aujourd’hui, mieux que ses contemporains qui y étaient avant et y sont restés après.

   Comme sa mère voulait envoyer à son mari des photos de leur fille, elle a acheté un appareil photo et a ainsi pu réaliser un reportage photo sur la vie à l`époque. C'était un moment où personne n'avait d`appareil et les témoignages, comme celui-ci sont très précieux.

souvenirs de réfugiée.jpg

 Publication en vente au CRPR au prix de 5€ (frais de port 3€ en sus)

14/11/2016

Publication: Pas d’hirondelles à Königshütte

Henri BARTHE est revenu du Service du Travail Obligatoire en 1944. ..

 ….. un peu plus tôt que ses camarades, pour raison de santé.

Eh, oui  même si le médecin-général Teissier avait demandé pour lui un travail agricole (plein air) à cause de ses poumons, il sera versé à l’entretien des locomotives à vapeur !

Malgré de nombreuses privations, le moral veut rester serein : le contact avec le pays, avec les copains de la même infortune... et les gâteaux de Reine seront le meilleur secours.

Les émouvantes lettres de cette période, Henri les avait précieusement conservées.

Et il aura fallu attendre son décès en mai 2011 pour les extraire de la « petite valise ».

Sa fille Gisèle nous les livre avec les témoignages devenus maintenant rares des survivants de cette infortune.

Au S.T.O. le travail est dur et l’on n’a guère le temps de « rêvasser » à Königshütte

Mais, quand même !, … ces hirondelles … qui jamais n’arriveront !!!

Barthe.jpg

 Publication en vente au CRPR au prix de 7€ (frais de port 3€ en sus)