Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/10/2014

Publication: La bória de Cambíès

 La bória de Cambíès est mythique dans la mémoire collective de notre montagne. Elle désignait la plus grande ferme de notre plateau. Au XIX° siècle, son prix était deux fois celui d’Haute-Vergne, cinq fois celui de la ferme de Paillemalbiau ou quatre fois celui de La Borie Blanque.

Elle a été possédée par les familles nobles de la région, avant d’être achetée en 1786 par David Cambon, un riche navigateur protestant de Lacaune, qui avait fait fortune dans le négoce avec les Antilles. Antoine Cambon a hérité de Cambiès et en a été propriétaire pendant soixante-dix ans. Les Guiraud de La Métairie Neuve ont été longtemps ses métayers. Le petit-fils d’Antoine Cambon a vendu en 1917 Cambiès à un riche industriel de Castres, Emilien Lasbordes ; soucieux d`avoir un bon terrain de chasse.

 Mais cet acquéreur devait décéder rapidement et les héritiers ont vendu 75 hectares à des propriétaires de la région, surtout de Moulin-Mage. L’essentiel de la propriété a été vendu en 1928 à Joseph Terral et à Joseph Barthés.

Cambiès.jpg

 Publication en vente au CRPR au prix de 12€ (frais de port 3€ en sus)

 

 

 

Les commentaires sont fermés.