Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/05/2012

Publication: De Lacaune à la mouline, du chemin muletier à la route départementale

 

publication 010.jpg

 Avant le début du XIXe siècle, Robert Pistre indique comment se faisaient les trajets, sur longue distance, uniquement, à pied, à cheval ou avec un mulet. Il fallait aller au plus court et éviter les endroits où on pouvait s'embourber. Il rappelle ensuite comment a été créée la route où pourraient circuler les charrettes et les diligences, un bon profil en long devenait incontournable. Le tracé a été changé et était complètement hors agglomération, sauf la traversée de Lacaune. La 622, qui s'appelait alors route départementale N° 2 (car créée par le département), était utilisable sur toute la longueur uniquement sous le règne de Louis-Philippe.

Bernard Roumestant présente dans un dernier chapitre la construction du Pont de La Mouline, à la limite entre le Tarn et l'Hérault.

Publication en vente au CRPR au prix de 6  euros (frais de port 3€ en sus)

 

 

Les commentaires sont fermés.