Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2010

Procédure criminelle contre Jacques Senaux dit Bétirac de Nages 1832-1833

Bétirac.jpg 

Joseph VIDAL de Flacheraut, domicilié au Req commune de Fraisse, le 19 mai 1832, se rend à Cambon.

Vers Lacout, il est sauvagement frappé et laissé pour mort. Il ne doit la vie sauve qu'à Etienne RIEU du Fau qui passait par là. Le principal accusé est Jacques SENAUX dit Bétirac, scieur de long, né et domicilié à Bétirac commune de Nages.

Par la lecture des nombreux témoignages de son procès aux assises, nous entrons dans les Monts de Lacaune. Nous imaginons les scènes dans des lieux qui existent encore presque 170 ans après: Bétirac, La Salesse, La Landette, Usclatz, Flacheraut,  Le Fau, Le Req... Nous imaginons les gens, avec leurs coutumes, leurs outils, leur parler patois. Ils se nomment TERRAL, VABRE, BASCOUL, VIDAL, CABROL...

A-t-il voulu tuer par passion amoureuse ?

A-t-il voulu tuer pour l'argent que lui avait promis le commanditaire présumé du crime ?

Il a été jugé coupable, il a échappé à la peine de mort, mais le « Galérien » de Bétirac a payé.

 

Publication en vente au CRPR au prix de 5 euros (frais de port en sus)

Les commentaires sont fermés.